Login:   Mot de passe:  
Inscription - Identifiants perdus
Mademoiselle, quand on vous voit, on comprend pourquoi Los Angeles s'appelle La cité des anges ! Rappelle toi quand on était petit et qu'on prenait le train, toi tu montrais ta tete a la fenetre et moi je montrais mon cul. On aurait dit des jumeaux. moi sur toi, toi sur moi, dans 9 mois nous seront 3. LE TPS PASSE MAIS RIEN A FAIRE JE PENSE TJRS A TOI. SANS TOI C COMME UN JOUR SANS SOLEIL ET LA NUIT SANS LUNE NI ETOILES. gtm et si tu veu savoir combien de fois gtm,multiplie les etoiles dans le ciel par les grian de sable ki se trouve au Sahara tu me regarde tu me parle tu me touche tu me caress et tu m'embrass! humm! jai encor rèvé de toi! TU ME MANK Tu sais, avec toi je me sentais vraiment moi. J'avais enfin trouvé ma place. Jamais je n'aurais cru aimer autant une personne que toi... et je sais qu'un jour tu redeviendra ma moitié... When you have counted The number of star There in the sky And you have the multipliéent The number of drops of water There in the ocean So you know I love you ... combien De toutes les manieres j m en fous, t es moche et tu pues! Mais j t aime qd mm Si j'etais un juge et toi mon accusé,je te condamnerai a m'aimer,et je t'emprisonerai a vie dans mon coeur.
 

 

Bonne nuit

  (Amour)
missA
26 ans
54 Textous
Inscrit le 30/12/2007

Contexte:
Note moyenne:Ta note:
Note du SMS / Textou: 4(4/5 - 6 vote(s))
 Identifie toi !
A: Mes amis
quit ton lit dirige toi vers la fenetre regarde le ciel vaste je t'envoi les belles etoiles pour te dire* bon nuit et sweet dreams*
Tu aimes ce Textou ?


Veuillez-vous identifier pour ajouter un commentaire !

par:choco
le: 14/10/2011

bon

par:Oziz
le: 27/12/2010

Very good

par:yougo
le: 28/06/2010

yaw sahhit

par:yougo
le: 28/06/2010

merci

par:fusofuso
le: 24/06/2010

nul

par:zizo23
le: 03/04/2009

missa ton msn slt

par:zizo23
le: 03/04/2009

je voulais terminer la journée en souhaitant une bonne nuit à une jolie fille : bonne nuit ! N oublie pas de faire de beaux reves


SMS - Vente privée
Contact - Textou.com 2006 - by