Login:   Mot de passe:  
Inscription - Identifiants perdus
J'arretair de taime qand je retrouver ma goute de l'arme peurdu dans l 'ocean sache que je t'aime et que pour rien au monde je voudrais que notre histoire ce termine je t'aime plus que tout mon coeur <3 Comment puis-je oublier le vert de ses yeux,Et ce sourire tellement chaleureux,L'harmonie que soulevait sa voix Sous le battement de mon coeur tremblant,Je me suis souvent demandé si je trouverais l'amour,Cet amour qui durais toujours,Si je trouverais une personne vraiment exceptionnelle,Cette personne je l'ai trouvé... elle est mon éternelle,Mon éternelle passion,Celle qui me donne envie de vivre,Et une formidable sensation De toujours avoir envie de sourire tu es tellement moche que quand tu vas aux putes, elles font semblant d'attendre le bus... S.O.S... un ouragan de tye gros calin s'abattra sur ta chambre et sera suivi de pluie de gros bisou.ne t'abrite surtout pas.bonne nuit.... Sî tôn Côeur s'arreterai de battre je te donnerai le mien . de toute facon . Sons toî il ne me s'ert â riên Si tu veux être heureux pendant une journée, choisi une rencontre. Heureux pendant une semaine, choisi un amant. Heureux jusqu'à la fin de tes jours, gardez-moi comme ami. Tu te couches loin de moi. Regardes dans le ciel, tu vois l'étoile qui brille pour toi, c'est le baiser que je t'envoie, et je souhaite un bonne nuit 1000 fois. dix sur dix en 2010 Une blonde croise sa copine brune dans un magasin. La brune dit:"Ta vue je me suiis fais un gommage !?" La blonde dit:"A bah ceii raté on te voie encore !!! "
 

 

Parfois ils n'ont pas d'ailes...

  (Amour)
lanie44
21 ans
1 Textou
Inscrit le 02/12/2011

Contexte:
Note moyenne:Ta note:
Note du SMS / Textou: 0(0/5 - 0 vote(s))
 Identifie toi !
A: amis, chéri, meilleure amie, famille
Parfois ils n'ont pas d'ailes et dans ce cas on appelle ça un miracle sur terre! moi j'ai un ange gardien et il est en train de lire ce message.
Tu aimes ce Textou ?


Veuillez-vous identifier pour ajouter un commentaire !


SMS - Vente privée
Contact - Textou.com 2006 - by