Login:   Mot de passe:  
Inscription - Identifiants perdus
TOUJOUR-JAMAIS, c'est mon secret :TOUJOURS t'aimer, JAMAIS t'oublier Un petit cafard demande à sa maman, pourquoi sommes nous aussi noir et moche, et elle lui répond si seulement tu voyés la gueule de celui qui va lire ce message ma maison c la,ds t bras,bouge pas,c ma place a moi,mn abri mn toit,jabite t bras,là où me caresse t doigt ns irons ensemble la-bas ou l'amour ne ment pas, ns serons bien à l'abri de tous ceux ki ns envi.. imagine un royaume sans roi une main sans doigts un chanteur sans voix un pays sans lois une vie sans joie c'est surement moi loin de toi ... tes yeux sont un rayon de soleil, et lorsque ton regard se pose sur moi .... je bronze ! love is love i love my love my love is you so i love you Amour Passionné,Depuis le jour où on s\'est adressé la parole Depuis la première fois où j\'ai vu son regard Depuis que j\'ai entendu cette voix me dire ces belles paroles Et ce regard qui disait tout sur l\'avenir du soir La pire voiture du monde, c'est l'homme ! En voici les raisons : Il démarre à la main. Il n'a que deux petits réservoirs. Il n'existe que deux modèles; décapotables ou non. Il se graisse trop vite. En tout temps il faut le pomper. Bien gonflé il fait neuf secondes. Son levier de vitesse est quelquefois dur. Il n'a que des vitesses manuelles. Il ne fait que de petites distances avec de grands intervalles. Il perd son huile quand il est trop chaud. Il n'a pas ou peu de contrôle sur les départs. une grande pensée pour toi en ce premier jour de l'année,je te souhaite bonne fête, le bonheur toujours et l'extase souvent sur ton chemin
 

 

tOùt ce qùe je saiis c'est...

  (Amour)
chocolat3du06
28 ans
9 Textous
Inscrit le 03/03/2009

Contexte:
Note moyenne:Ta note:
Note du SMS / Textou: 5(5/5 - 1 vote(s))
 Identifie toi !
A: mon homme
tOùt ce qùe je saiis c'est qùe c'est " tOii "
et ke je m'vOiis plùs vivre sans tOii.
T'es Mà Viie !
Tu aimes ce Textou ?


Veuillez-vous identifier pour ajouter un commentaire !


SMS - Vente privée
Contact - Textou.com 2006 - by