Login:   Mot de passe:  
Inscription - Identifiants perdus
Amour airlines vous informe qu'un baiser vien de s'envoler de l'aéroport de mon coeur,Veuillez préparez la piste de vos levres pour le recevoir en toute douceur personne ne te remplacera personne ne te remplacera dans mon coeur toujours tu seras je ne passe aucune journée sans ke tu sois dans mes pensées je n'aime que toi j'ai besoin de toi personne ne peut m'apporter ce que tu as su me donner plus que tu ne crois mon amour n'est désormais que pour toi si belle,si charmante, si intelligente, bon on arrete de parler de moi et toi sa va ? Quant un jour se termine, un autre commence mais le jour ou ton amour pour moi cessera, le mien restera le même. Je t'aime et je t'aimerais toujours Je t'aime comme je n'aurai jamais imaginé possible, je t'aime tellement que je ne peux pas passé une minute sans penser a toi, je n'ai qu'un rêve celui de passé ma vie avec toi. Je T'aime et je n'aimerai que toi... j te cherch j te retrouv au lit j t'emporteré j'abuseré2toi j te feré suer tremblé je te rendré febl o poin k tu soi content k jenfiniss.signé la Grippe H1N1 dans un ciel etoilé, belle tu apparait, ton sourir sans nuages me donne du courage. Dans la vie, on choisit pas ces frères, on choisit pas ses soeurs, ni ses parents mais on choisit ses amis... Et honetement je pense que moi j'ai bien choisit.. on peut mempêcher de dormir, de manger, de boir, de sortir mais personne ne peut mempêcher de penser à la personne qui est en train de lire ce sms, car elle le mérite si à chaque fois que je pense à toi la terre tremblerait alors à cause de toi la terre serait détruite... :)
 

 

Les Café c'est comme les...

  (Blague/Humour)
Xx-Choupetta-xX
25 ans
1 Textou
Inscrit le 30/10/2011

Contexte:
Note moyenne:Ta note:
Note du SMS / Textou: 0(0/5 - 0 vote(s))
 Identifie toi !
A: Tout le monde
Les Café c'est comme les hommes au début ça excite et après ça énerve hihihihihihihi :D
Tu aimes ce Textou ?


Veuillez-vous identifier pour ajouter un commentaire !


SMS - Vente privée
Contact - Textou.com 2006 - by