Login:   Mot de passe:  
Inscription - Identifiants perdus
je ne t'aime pas avec mon coeur mais avec mon ame car un jour mn coeur cessera de battre tandi ke mon ame brulera tjr pour toi je t aime Air Amour t'informe qu'un bisou viend de décoler de l'aéroport de mon coeur veut tu préparé la piste de ta bouche pour un atterrissage au plaisir d'amour. Tu me manques. Ici autour de moi il y a tant de gens et pourtant je me sens seul(e). T'es lèvres, ton beau sourire me manque. Et ceux chaque jour un peu plus... J'ai oublier de te dire quelque chose...Enfaite c'étais pour te dire...Bah que JE TE SOUHAITE UN BONNE ANNIVERAIRE !!!! étre loin de toi me fait soufrir penser à toi me fait plaisir entendre ta voix me fait guérir étre au prés de toi est mon plaisir Voici le jour de l'an C'est la nouvelle année ce soir petits et grands feront longue veillée Lorsque minuit sonnera Tout le monde s'embrassera Bonne année! j'ai appris à marcher, j'ai appris à rire, j'ai appris à pleurer, j'ai appris à t'aimer mais j'ai pas pu apprendre à t'oublier.je t'aime ma puce. Quel est le point commun entre une assurance maladie et une minijupe ? Les deux couvrent le minimum vital. Quand le sage montre la lune ,l'imbécile regarde le doigt ! Comment une blonde fait-elle pour allumer la lumière après avoir fait l' amour ? Elle ouvre la portière...
 

 

Une femme entre à la maison...

  (Blague/Humour)
annelaure974
26 ans
2 Textous
Inscrit le 19/01/2012

Contexte:
Note moyenne:Ta note:
Note du SMS / Textou: 3(3/5 - 3 vote(s))
 Identifie toi !
A: Tout le monde
Une femme entre à la maison après son rendez-vous chez le gynécologue. Son mari lui demande :
- Alors, qu'est-ce qu'il t'a dit ?
La femme le rassure :
- Tout va bien ! Il a dit que j'avais les seins d'une jeune femme de 18 ans !
L'homme se met à rigoler et dit :
- Et qu'est ce qu'il a dit à propos de ton gros trou de cul ?
La femme répond :
- Oh mais chéri, nous n'avons pas parlé de toi !
Tu aimes ce Textou ?


Veuillez-vous identifier pour ajouter un commentaire !


SMS - Vente privée
Contact - Textou.com 2006 - by