Login:   Mot de passe:  
Inscription - Identifiants perdus
J'ai écrit ton nom sur le sable, mais la mer l'a éffacé. J'ai graver ton nom sur un arbre, mais le bucheron l'a coupé. J'ai graver ton nom dans mon coeur où il y restera a jamais... ne crois pas que je t aime sois sure Aujourd'hui c'est la journée nationale de la lessive. Envoie un sms à la plus grosse tache que tu connaisse. Mon ange a moi c'est: la gardienne de mon cœur, le défenseur de mon amour, l'obsession de mon esprit et de mes rêves. Mon ange a moi c'est toi ! Je t'aime mon<3 Si le monde est aussi petit qu'on le dit. Alors pourquoi sommes-nous si loin l'un de l'autre ? Tu me manque tu es une merde qui tombe dans le chiotte et pour t oublier je tire la chase .... Mon amour mes sentiment pour toi,j'en perds le controle au fur et à mesure.si tu me laisse je vais mourir. Jtm Tellement de questions et pourtant si peu de réponses. Tout ce que je sais, c'est que tu me manques énormément ! :'( La pire voiture du monde, c'est l'homme ! En voici les raisons : Il démarre à la main. Il n'a que deux petits réservoirs. Il n'existe que deux modèles; décapotables ou non. Il se graisse trop vite. En tout temps il faut le pomper. Bien gonflé il fait neuf secondes. Son levier de vitesse est quelquefois dur. Il n'a que des vitesses manuelles. Il ne fait que de petites distances avec de grands intervalles. Il perd son huile quand il est trop chaud. Il n'a pas ou peu de contrôle sur les départs. L'étoile qu'incarne ton être fait briller mes yeux chaque fois que je te regarde. L'amour que tu m'envoies me fera vivre une éternité
 

 

Hercules

  (Coquin)
ofel
31 ans
14 Textous
Inscrit le 07/10/2008

Contexte:
Note moyenne:Ta note:
Note du SMS / Textou: 3(3/5 - 2 vote(s))
 Identifie toi !
A: aux mec
si un matin tu te réveilles avec 4 testicules te prend pas pour Hercules c'est qu'on tencule
Tu aimes ce Textou ?


Veuillez-vous identifier pour ajouter un commentaire !

par:vendetta087
le: 01/01/2009

c tres mauche ce que tu di


SMS - Vente privée Paris
Contact - Textou.com 2006 - by