Login:   Mot de passe:  
Inscription - Identifiants perdus
dans tes yeux je vois tout le bonheur de t’avoir rencontré, de savoir que sur toi je peux compter et me confié. dans mon coeur ta place compte beaucoup pour moi. -si tu lis ce message tu m'aime, si tu le relis tu as envie de moi, si tu l'efface tu me déteste, que va tu faire......?? info-operateur: nous avons remarqué que vostre GSM est souvent en mode vibreur. nous vous rappelons que ce n'ai pas un objet sexuel mais un gsm Je vais venir ché toi, te sauter dessus, te pénetrer, tu vas trembler, frissonner et transpirer .. Salutations !! La GRIPPE Je ne connaissais pas la beauté, jusqu'à ce que vous avez comparu. Je ne connaissais douceur jusqu'à votre arrivée. Je ne connaissais pas la joie, jusqu'à ce que vous soignés. Je savais pas de chagrin, jusqu'à ce que vous avez quitté. Je sais que vous reviendrez, et me faire aimer à nouveau. je ss perdue vois tu . je ss noyeé inondeé d'amour . je sai si je vis si je mange si je respire si je parle je sai ke je t'aime l’écho du vide que laisse ton absence dans mon cœur est tellement si audible, qu'aucun autre amour ne veut s'y introduire. je t’aime!! l'hopital de valenciennes offre 11000€ pour retrouver l'handicapé(e) mental qui c'est échappé. On faiit quoii? On négocie ou je te ramene? MDR faiit tourner Une femme entre à la maison après son rendez-vous chez le gynécologue. Son mari lui demande : - Alors, qu'est-ce qu'il t'a dit ? La femme le rassure : - Tout va bien ! Il a dit que j'avais les seins d'une jeune femme de 18 ans ! L'homme se met à rigoler et dit : - Et qu'est ce qu'il a dit à propos de ton gros trou de cul ? La femme répond : - Oh mais chéri, nous n'avons pas parlé de toi ! Bonjour, nous avons detecté une utilisation abusive de votre telephone en mode vibreur, nous vous rappellons que c'est un telephone et non un instrument de ...
 

 
bella14
27 ans
1 Textou
Inscrit le 14/07/2010

Amour

Titre Auteur Date Note Vues
Alonge toi sur le...
bella14 14/07/2010 Note du SMS / Textou: 0 827

SMS -
Contact - Textou.com 2006 - by